Modernisation de l’administration des impôts Imprimer
Écrit par Sidwaya   
Lundi, 26 Mars 2018 21:32

Le directeur général des impôts, Adama Badolo, a annoncé l’effectivité de la déclaration et du payement des impôts et taxes sur Internet, au cours d’une conférence de presse, le lundi 26 mars 2018, à Ouagadougou.

Le portail officiel de télédéclaration et de télépaiement des impôts et taxes de la Direction générale des impôts (DGI) est opérationnel sur Internet. En effet, au cours d’une conférence de presse, le lundi 26 mars 2018, à Ouagadougou, le directeur général des impôts, Adama Badolo, a annoncé la mise en ligne de cette plateforme dénommée eSINTAX à l’adresse esintax.bf. Il a invité toutes les grandes et moyennes entreprises de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso, à adhérer massivement à ce nouveau service sur Internet.  A ces contribuables, il a laissé entendre qu’ils pourront ainsi, dès le mois d’avril, faire leurs déclarations et leurs payements des impôts et taxes du mois de mars 2018, si elles disposent d’une connexion Internet. Pour adhérer au portail et profiter de nouveaux services dématérialisés, a expliqué Adama Badolo, le contribuable doit se rendre dans les locaux du centre des impôts dont il relève pour l’obtention d’un numéro eSINTAX (NES). Le NES, a-t-il poursuivi, est une clé d’activation et d’identification unique marquant l’adhésion du contribuable et qui lui permet de se connecter à son espace personnel sur la toile. Le directeur général des impôts a, en outre, indiqué que cet outil est à sa première phase d’application et concerne 5 000 grandes et moyennes entreprises dont la contribution équivaut à plus de 90% des recouvrements de la DGI. « Les autres catégories de contribuables notamment ceux du Régime simplifié d’imposition (RSI), les microentreprises, les particuliers seront invités progressivement à adhérer à notre portail », a souligné M. Badolo. Dans l’optique de garantir la bonne réception des déclarations dans les délais (24 h), a-t-il développé, eSINTAX va générer un document ‘’PDF’’ sécurisé pour chaque télédéclaration sur le portail avec des détails sur la date et l’heure de réception.

 

Un bon investissement

Par ailleurs, dès le dépôt de l’avis de crédit du contribuable aux guichets eSINTAX, celui-ci va recevoir une quittance en ligne dans son espace sécurisé, a déclaré Adama Badolo.

Mais qu’en est-il réellement de la sécurité de cet instrument en ligne à l’heure de la cybercriminalité ? Quel est le coût de cette plateforme ? Quel est le surplus attendu en termes de mobilisation des ressources financières ? Face à la première préoccupation des journalistes, le directeur de l’informatique de la DGI, Mayel Dabiré, s’est montré prudent pour, a-t-il dit, ne pas dévoiler le secret de la technologie utilisée. Néanmoins, il a rassuré que les données personnelles ne vont pas être divulguées car la DGI a pris la pleine mesure de leur importance. S’agissant du coût de eSINTAX, le directeur général des impôts a, d’abord rappelé que le projet a bénéficié du partenariat de la coopération suisse et de la Banque mondiale (BM). Il a, par la suite, précisé que le portail a fait l’objet d’un appel d’offres international de 180 millions de F CFA. Adama Badolo s’est, à cet effet, réjoui de cet investissement ‘’profitable’’ au contribuable qui permettra d’économiser des efforts pour télédéclarer les 15 impôts prévus à cette étape du projet (TVA, IUTS…). Concernant le surplus attendu avec cette technologie, M. Badolo a confié qu’il ne saurait donner de chiffres du fait que le taux d’impôt n’est pas relevé. Toutefois, il a mentionné qu’avec cet instrument en ligne, les opérations de collecte des impôts vont être simplifiées et la DGI va améliorer ses performances. La DGI, de son point de vue, s’inscrit dans un chantier de modernisation en droite ligne avec son plan stratégique 2017-2021. Pour une mise en œuvre réussie de la plateforme, elle organise des sessions de formation à l’intention des contribuables dans des cellules eSINTAX au sein des Directions des grandes entreprises (DGE) et de celles des moyennes entreprises (DME). Le directeur général des impôts a aussi annoncé le télépaiement par e-payement, par mobile money, la consultation du compte courant fiscal en ligne, la demande de remboursement de la TVA en ligne, etc. d’ici à la fin de 2018. Le lancement officiel de eSINTAX est prévu pour le jeudi 12 avril 2018.


Boukary BONKOUNGOU

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Sidwaya

Mise à jour le Lundi, 26 Mars 2018 21:35