Présidentielle 2015 : Kanazoé en tête, Natama dernier Imprimer
Écrit par L'Observateur paalga   
Lundi, 14 Septembre 2015 07:39

Depuis le samedi 12 septembre 2015, les 14 candidats en course pour la présidentielle savent désormais leur position sur le bulletin unique de vote. En effet, la CENI a organisé le tirage au sort conformément à l’article 75 du Code électoral pour les positionner sur le bulletin de vote. Ainsi, la main innocente a décidé qu’Adama Kanazoé sera en tête de liste et le candidat indépendant Jean Baptiste Natama en dernière position.

Les candidats en lice pour le fauteuil présidentiel savent désormais quelle est leur position sur le bulletin unique de vote. L’article 75 du Code électoral stipule que : «L’ordre dans lequel les emblèmes ou photos des candidats sont disposés sur le bulletin unique fait l’objet d’un tirage au sort par la CENI ou ses démembrements, selon les modalités définies par la CENI ». Pour honorer cette disposition légale elle a, aux yeux des candidats ou de leurs représentants, procédé à ce tirage. La CENI a eu recours à une « main innocente » d’une fillette et en présence d’un huissier de justice, Me Emmanuel Minoungou, pour positionner les 14 candidats sur le bulletin de vote unique. Ainsi « la main innocente » a décidé dans le sens vertical sur le bulletin que, Adama Kanazoé de AJIR vient en tête et Jean Baptiste Natama, candidat indépendant, en dernière position.

 

L’article 75 du code électoral précise que le bulletin unique de la présidentielle, doit comporter les photographies des candidats. Mais, à en croire le président de la CENI, le code électoral comporte une insuffisance puisqu’il n’oblige pas les candidats à déposer systématiquement leur photographie. La CENI a dû contacter les principaux concernés pour qu’ils envoient au pied levé leur photo. Mais souhaitant retravailler ce qui va les représenter sur le bulletin unique, les candidats avaient la journée du samedi pour travailler leurs photographies à leur guise et les faire parvenir à la CENI. La Commission électorale nationale indépendante souhaite remettre, le plus tôt possible, les spécimens aux candidats pour la campagne. Des candidats présents à ce tirage, à l’image de Salvador Yaméogo, disent apprécier positivement ce tirage au sort : «La main innocente a fait son travail. Je suis satisfait du positionnement», a-t-il conclu.

 

Lévi Constantin Konfé

L'Observateur paalga

Mise à jour le Lundi, 14 Septembre 2015 07:49