Elections au Burkina Faso : L’UE fait le bilan au gouvernement Imprimer
Écrit par Sidwaya   
Jeudi, 03 Décembre 2015 08:31

Le Premier ministre, Yacouba Isaac Zida, a reçu successivement en audience, le mercredi 2 décembre 2015 à la Primature,  une délégation de la Mission d’observation de l’Union européenne et l’envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies, Mohamed Ibn Chambas. Au lendemain de la proclamation des résultats provisoires de la présidentielle du 29 novembre 2015, la mission des observateurs de l’Union européenne était dans les locaux de la Primature. Après des échanges à huis clos d’une quarantaine de minutes, la porte-parole de la délégation,  Cécile Kashetu Kyenge, déclinant l’objet de la visite, a confié à la presse : « Nous sommes venus remettre officiellement au Premier ministre, la déclaration liminaire de la Mission d’observation de l’Union européenne à l’élection présidentielle ».

Ce document, selon Dr Kiyenge, permet aux institutions de prendre connaissances des constats faits sur le terrain pendant les élections. A en croire la députée européenne, plusieurs aspects sont abordés dans ledit document. Elle a cité entre  autres, la campagne électorale,  le déroulement  du scrutin et le code électoral burkinabè. En ce qui concerne la journée  du 29 novembre 2015, la mission a noté que le scrutin s’est déroulé dans le calme, la sérénité et la transparence. Cependant, a relevé la porte-parole de la mission, des vides juridiques à combler existent dans le Code électoral burkinabè révisé  en avril 2015. Laquelle révision  avait d’ailleurs suscité une polémique au sein de la classe politique. Notant que le scrutin s’est déroulé globalement  dans un climat de transparence et la paix, les observateurs de l’UE ont tenu à saluer le courage et la détermination des Burkinabè à aller vers une vraie démocratie. « Le peuple burkinabè a fait preuve d’une détermination, en organisant ces élections couplées malgré les difficultés qui ont jalonné la transition, tournant ainsi une page historique de la démocratie au pays des Hommes intègres », s’est félicitée Cécile Kashetu Kyenge.

 

A la suite de la délégation européenne, ce fut le tour de l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies, le Ghanéen Mohamed Ibn Chambas, de prendre langue avec le Premier ministre Yacouba Isaac Zida. L’objet de cette visite tournait également autour de la présidentielle. « Nous sommes venus transmettre au Premier ministre Yacouba Isaac Zida, le message de félicitations du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, au gouvernement de la Transition pour la réussite des élections couplées », a-t-il déclaré à sa sortie d’audience. De l’avis de l’envoyé spécial des Nation unies, la Transition burkinabè a accompli ainsi sa principale mission, à savoir rétablir l’ordre constitutionnel normal par l’organisation d’une élection démocratique libre et transparente. L’émissaire de Ban Ki-moon a appelé les autres nations à s’inspirer de l’exemple burkinabè.

 

Beyon Romain NEBIE

Sidwaya

Mise à jour le Jeudi, 03 Décembre 2015 08:50