Conférence sur le G5 Sahel : les parlementaires veulent renforcer leurs partenariats Imprimer
Écrit par Sidwaya   
Lundi, 23 Avril 2018 21:06

Le vice-président de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française, Jacques Maire, a été reçu en audience, le lundi 23 avril 2018 au palais de Kosyam, par le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré.

L’Assemblée nationale française ambitionne nouer un partenariat avec celles des pays du G5 Sahel. De ce fait, elle a envoyé son vice-président de la Commission des Affaires étrangères, Jacques Maire,  remettre une invitation du président du Parlement français, François de Rugy, à son homologue burkinabè, Alassane Bala Sakandé. Il est allé expliquer l’objet de sa mission au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, au cours d’une audience, le lundi 23 avril 2018 au palais de Kosyam.« C’est une initiative portée par le Parlement français qui invite ses homologues du G5 Sahel à une conférence interparlementaire sur le G5 Sahel. Il s’agit de faire en sorte que les parlementaires de ces différents pays s’approprient davantage les partenariats de développement et de sécurité, à travers la force G5 Sahel », a déclaré le diplomate français, à sa sortie d’audience. L’hôte du chef de l’Etat a indiqué que cette conférence interparlementaire sur le G5 Sahel aura lieu dans le deuxième semestre de l’année 2018, à Paris. « Le but est d’amener les parlementaires à travailler, localement, afin de mieux comprendre les stratégies des bailleurs de fonds et celles qui conditionnent une bonne partie du financement de l’économie des pays du G5 Sahel »,a expliqué le diplomate français. Le député Jacques Maire a fait savoir qu’à l’issue de ce conclave, des recommandations seront élaborées pour les exécutifs et les bailleurs de fonds, afin de faire face aux difficultés communes.

 

 

Emil SEGDA

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Sidwaya

Mise à jour le Lundi, 23 Avril 2018 21:10