SNI: La 11ème édition, un succès PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sidwaya   
Vendredi, 30 Octobre 2015 09:01

L’assemblée générale de la Semaine nationale de l’internet (SNI) a eu lieu, le jeudi 29 octobre 2015, à Ouagadougou. L’instance a statué sur le projet de cahier des charges pour l’édition de 2016 et adopté le rapport-bilan de la 11ème édition tenue du 23 au 27 juin 2015. La 11ème édition de la Semaine nationale de l’internet (SNI), tenue du 23 au 27 juin 2015 autour du thème « la promotion des moyens et outils de paiement électronique au Burkina Faso : Enjeux et perspectives »  a été un succès.

En effet, toutes les activités prévues, à savoir la campagne d’initiation à l’utilisation de l’Internet et des autres TIC, les conférences-débats, le débat télévisé sur le thème, les  jeux-concours, le Salon international des TIC et de la bureautique de Ouagadougou, la nuit des TIC, ont été réalisées. Outre ces activités, d’autres initiatives comme la deuxième édition de la Journée des jeunes Filles dans le secteur des TIC (JFTIC), le lancement du premier point d’échanges Internet du Burkina BFIX et la plateforme de rencontre entre entreprises et jeune développeurs et freelances du Burkina ont été réalisées. Du bilan financier, il ressort que le budget de cette édition a été exécuté en recettes à hauteur de 102 050 000 de F CFA et les dépenses s’élèvent à 113 454 953 de  F CFA. Il se dégage un déficit de 11 404 953 de F CFA. C’est ce qui ressort du rapport-bilan de la 11ème édition de la SNI adopté, le jeudi 29 octobre 2015, à Ouagadougou par les membres statuaires de l’assemblée générale de la SNI et les partenaires techniques et financiers de l’évènement. Même si certaines difficultés telles que l’inscription tardive des exposants, le choix tardif des lauréats aux prix spéciaux, le faible débit de connexion Internet au SITICO ont entachées la tenue de certaines activités, le ministre en charge du développement de l’économie numérique à travers son conseiller technique, Allassani Ouédraogo s’est dit satisfait. C’est pourquoi il a remercié toutes les personnalités, les PTF, les associations de professionnels des TIC, les ONG qui ont œuvré à faire de l’activité une réalité. Ce cadre a permis d’adopter le cahier des charges de l’édition prochaine de la SNI dont le budget s’élève à 150 millions de F CFA.  Ce budget, selon le document, va être financé, en partie, à hauteur de 30 millions de F CFA par le budget de l’Etat et les 120 autres millions de F CFA sont à rechercher. Cette 12ème  édition va se tenir dans la période du 13 au 20 mai 2016 sous le thème : « TIC et développement ».

 

 

Somborigna Djélika DRABO

Sidwaya

Mise à jour le Vendredi, 30 Octobre 2015 09:14
 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Dans le monde

Contactez Fasopresse

 

Pour des requêtes d’informations ou des besoins d’insertions publicitaires, vous pouvez nous joindre en envoyant un mail à l’adresse suivante :

E-mail: info@fasopresse.net

 

Recherche

Annonces et agenda

17e édition de la Journée nationale du Paysan: Le comité d’organisation à pied d’œuvre

Le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire(MASA), Mahama Zoungrana, a installé le 13 janvier 2014, à Ouagadougou, le comité national d’organisation de la 17e édition de la Journée nationale du paysan(JNP), prévue pour se tenir du 3 au 5 avril 2014 à Fada N’Gourma. A moins de trois mois de la tenue de la 17e édition de la Journée nationale du paysan (JNP), les membres du comité national d’organisation ont été installés le 13 janvier 2014 par le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire (MASA) , Mahama Zoungrana.

Lire la suite...
 
JPEX 2013 : Journée Parcours de l’Excellence, 2eme édition

Dates et lieu: Ven. 6 décembre et sam. 7 décembre 2013-11-13 à l’Ambassade du Burkina Faso - 159 Boulevard Haussmann, 75008 Paris

Thème : « Emploi et Investissement en Afrique : Les perspectives d’un développement durable »

Pour plus d’informations, voir : www.laceb-agora.com

Lire la suite...
 
De l’huile frelatée saisie

Il n’y a pas longtemps, des bidons d’huile frelatée ont été saisis par les forces de police à Bobo-Dioulasso. Une opération du même type à Ouagadougou a aussi permis de mettre le grappin sur des bidons d’huile de vidange distillée et destinée à la consommation. Ces produits impropres à la consommation sont dommageables à la santé des consommateurs. Les impuretés peuvent s’accumuler dans les vaisseaux sanguins, s’attaquer au foie et prédisposer les consommateurs aux maladies cardiovasculaires. Ces deux saisies ne sont pas des faits isolés et en appellent à plus de ténacité dans la lutte contre la contrefaçon des produits alimentaires. C’est le lieu d’inviter les consommateurs à plus de vigilance et à collaborer avec les services impliqués dans la lutte contre ces produits illicites, car il y va de leur santé.

Nestor BAKI

Sidwaya

 

Bannière 2D Solutions

Bannière

Petites annonces

Bannière

Meteo

Prévisions météo Ouagadougou